Applications pour piano Yousician et Simply Piano : analyse et comparaison

Christine Clark est américaine et a compris son amour pour la musique en voyageant en Europe. Elle a décidé d’apprendre le piano et nous parle de ses découvertes et progrès sur sa chaîne Youtube. Voici l’avis de Christine sur deux applications pour apprendre le piano, Yousician et Simply Piano, au regard de leur facilité d’utilisation et de leur fonctionnement, de l’évaluation de vos progrès et des options proposées.

Contexte de cette vidéo

Chacune de ces applications est disponible à la fois sur Google Play et sur l’App Store. Christine nous parle de leur utilisation sur un iPhone et un iPad uniquement, donc la version pour IOS. Elle a travaillé plusieurs mois sur ces apps, d’abord sur Yousician puis sur Simply Piano. Elle était complètement débutante en commençant sur Yousician, qu’elle a utilisé plusieurs mois. Par la suite, elle avait donc déjà un peu d’expérience en apprentissage du piano lorsqu’elle a découvert Simply Piano. Au moment du tournage de la vidéo, elle utilisait Simply Piano depuis à peine un mois.

Avant de vous faire part de son analyse des fonctionnalités de ces applications, voici les critères sur lesquels Christine s’est basée pour nous donner son avis : la facilité d’utilisation des apps et le format d’apprentissage ; la reconnaissance des notes jouées et les commentaires de chaque application sur votre façon de jouer ; le rythme ; la théorie musicale et les compétences techniques ; la variété des chansons proposées ; les options présentes sur chaque app et, enfin, le prix (en dollars américains). Christine conclut en donnant son propre avis sur Yousician et Simply Piano.

A noter qu’elle a utilisé son iPhone pour filmer sa vidéo car cela lui a ainsi permis de se connecter facilement à son ordinateur pour tout enregistrer, surtout les démos sur les applications. L’affichage de sa vidéo peut donc être légèrement différent si vous utilisez un iPad ou un autre appareil. Par ailleurs, pour chacun des critères analysés, Christine commence par l’analyse de l’application Yousician, puis enchaîne sur celle de Simply Piano et compare les deux. Voici l’avis de Christine sur les deux apps, selon les critères cités ci-dessus.

1) La facilité d’utilisation et le format d’apprentissage

Lorsque vous vous connectez à Yousician, vous arrivez sur votre écran d’accueil personnalisé. Vous retrouvez vos dernières leçons ainsi que les derniers morceaux récemment étudiés. Vous accédez également au top des chansons, à vos chansons favorites et à beaucoup d’autres informations en scrollant vers le bas. L’onglet « Apprendre » est divisé en deux sous-onglets : missions et entraînements.

Les missions sont similaires aux cours de Simply Piano mais ne sont pas aussi ciblées. Ici, vous êtes ramené là où vous vous êtes arrêté la fois précédente mais en scrollant vers le haut, vous constatez que le sous-onglet « Missions » se divise en trois sections : « Classique », « Savoir » et « Pop ». Bien que les vidéos soient convaincantes sur la partie « Savoir », elles s’arrêtent au bout de 6 niveaux, alors que les vidéos des parties « Classique » et « Pop » vont jusqu’à 14 niveaux.

Les entraînements se présentent sous forme de pavés distincts sur une même page, représentant les compétences à acquérir. Savoir lesquels sélectionner requiert un peu plus d’autonomie : c’est vous qui devez décider de la compétence à travailler. Vous cliquez sur le petit pavé correspondant, puis vous êtes dirigé sur un exercice en particulier. Il s’agit de chansons précises mais vous pouvez facilement créer vos propres collections, sauvegarder vos chansons favorites et faire votre choix parmi un grand catalogue de morceaux. Le reste de la navigation sur l’app Yousician est assez simple ; nous aborderons certains autres points plus tard.

Passons maintenant à Simply Piano. Lorsque vous ouvrez l’appli, vous arrivez sur la partie concernant les cours, directement sur le dernier que vous avez terminé. Les cours constituent en effet l’objectif principal de cette application. À gauche de votre écran, vous voyez deux rubriques : « Solo » et « Accords ». Cette dernière ressemble beaucoup à la rubrique « Pop » de Yousician, car les chansons pop sont en effet souvent basées sur des accords. La rubrique « Solo » (« Soloist », en anglais sur l’application) concerne les partitions, la lecture, la coordination et la technique, pour que vous puissiez jouer vos morceaux préférés. La rubrique « Accords » (« Chords ») vous apprend à jouer les accords des chansons pop, rock et jazz les plus célèbres afin que vous sachiez accompagner au piano n’importe laquelle de ces chansons.

En cliquant vers la droite une fois vos leçons terminées, vous constatez que les deux rubriques se rejoignent sur une partition principale, qui combine les accords de la main gauche avec le jeu solo de la main droite. Les vidéos intitulées « Compétences maîtrisées » résument vos progrès techniques. L’équivalent des « entraînements » de Yousician est ainsi intégré dans les cours, au lieu d’être présenté de façon séparée.

Sous l’icône des « Cours », dans la marge de gauche, figure l’icône des « Chansons ». Pour faire votre choix parmi celles qui vous sont proposées, il est facile de naviguer par niveau en haut de la page et de sauvegarder vos morceaux favoris en cliquant sur le cœur en bas à droite du titre de la chanson.

Christine trouve que ces deux applications fonctionnent bien, à la fois sur son iPad et son iPhone. Elle indique toutefois que si vous n’avez pas une bonne vue, un écran plus grand sera évidemment plus adapté. Il est moins facile de scroller sur les deux applications en mode « Play » sur son iPad, mais c’est parce que ce dernier est plus ancien que son téléphone.

Voici la vidéo originale :

2) La reconnaissance des notes jouées et les commentaires sur votre progression

En mode de reconnaissance audio, sans connexion entre le clavier et l’appareil, ces deux applications fonctionnent assez bien pour des notes seules mais ont un peu plus de mal à reconnaître les accords joués. Christine a trouvé que Yousician s’en sortait mieux sur ce point. Cependant, elle recommande vivement de connecter l’appareil pour une meilleure reconnaissance audio des accords. Vous ressentirez ainsi beaucoup moins de frustration sur les notes non identifiées. Les deux apps fonctionnent très bien si vous procédez comme cela.

En ce qui concerne les commentaires sur votre progression, Yousician vous indique en temps réel si vous jouez les notes au bon moment. Des annotations apparaissent à l’écran pour vous indiquer si vous avez joué la note trop tôt ou trop tard. Les notes se colorent en vert ou en rouge pour vous montrer si vous les avez jouées correctement ou non. À la fin, vous êtes évalué sur les différentes parties de la chanson et des étoiles vous sont attribuées. Si vous avez réellement bien joué, il s’agira d’étoiles dorées.

Le feeback de Simply Piano, quant à lui, vous permet de constater un changement de couleur, du rouge vers le bleu, si vous jouez correctement les notes. À la fin, vous êtes évalué sur le nombre de notes correctement jouées et sur votre rythme de jeu ; vous êtes pénalisé si vous avez ralenti le rythme. L’application vous attribue jusqu’à 3 étoiles dorées. Même si Christine apprécie le fait que Yousician commente en direct votre jeu, elle pense que les commentaires de Simply Piano sont plus détaillés, de manière générale.

3) Le rythme

Christine a analysé le rythme selon deux facteurs : le rythme des leçons, tout d’abord, et le fait d’avoir l’impression qu’un niveau sera trop difficile ou trop facile par rapport au précédent ; ensuite, la capacité de ralentir ou accélérer sur un morceau afin d’avancer à votre propre rythme.

Sur Yousician, Christine a trouvé que le rythme des cours avait très bien commencé. Elle était complètement débutante au piano et a pu apprendre à jouer des deux mains. La partie « Savoir » lui a permis de pratiquer les bases et de les appliquer ensuite aux chansons des parties « Classique » et « Pop ». Mais, une fois le niveau 7 terminé, tout a commencé à s’effondrer pour elle en commençant le niveau 8 : à ce stade, il y a très peu d’exercices techniques, il s’agit juste de la chanson et vous ne pouvez pas avancer tant que vous n’avez pas réussi chaque chanson. Donc, si vous détestez la chanson que vous jouez, vous êtes tout de même obligé de l’écouter encore et encore. Christine a arrêté de jouer sur la partie « Pop » pour cette raison : elle n’arrivait pas à interpréter la chanson correctement et ne l’aimait vraiment pas. Sur la partie « Classique », elle a également atteint un niveau de difficulté trop élevé pour elle sur une chanson et n’a pas pu aller au-delà, faute d’exercices guidés pour l’aider et lui apporter la compétence qu’il lui manquait pour réussir ce morceau.

Cependant, au niveau du morceau en lui-même, Yousician excelle. Pour chaque chanson, vous disposez en effet d’un mode d’entraînement vous permettant de ralentir ou accélérer le rythme. La fonction automatique permet à l’application de répéter sans cesse la même chanson, en augmentant progressivement la vitesse à chaque fois. Vous pouvez d’ailleurs décider à quelle vitesse vous souhaitez commencer. Vous pouvez également changer le style d’affichage des notes des chansons, en utilisant un système de barres : celles-ci vous indiquent combien de temps vous devez tenir chaque note. Le mode « coloration des notes », lui, vous indique quels doigts doivent appuyer sur les touches pour jouer les notes qui apparaissent à l’écran. Vous pouvez également garder l’affichage standard de la partition en noir et blanc. Par ailleurs, vous pouvez jouer uniquement de la main gauche ou de la main droite, ce qui est génial si la chanson est vraiment compliquée, afin d’apprendre le jeu de chaque main, l’une après l’autre, avant de les réunir. Enfin, vous pouvez sélectionner un endroit particulier de la chanson en plaçant la barre en bas de l’écran à l’endroit souhaité : l’application vous permet ainsi, de façon très simple, de pratiquer et répéter plusieurs fois l’une des parties du morceau, en augmentant petit à petit la vitesse.

Simply Piano est un peu plus basique sur ce point. Pour une chanson donnée, vous avez uniquement le choix entre une vitesse de 60%, 80% ou 100%. Il n’est pas possible de sélectionner une seule main à la fois ou de changer le mode d’affichage des notes. De plus, vous ne pouvez pas sélectionner un passage particulier de la chanson pour vous entraîner à le répéter plusieurs fois. Si vous êtes coincé sur un point particulier, vous devez rejouer la chanson intégralement, encore et encore, ce qui peut être frustrant.

Mais Simply Piano vous propose un service supplémentaire dont Yousician ne dispose pas : il s’agit d’exercices pratiques optionnels avant chaque chanson, qui vous guident une main à la fois. Vous pouvez aller plus lentement et répéter certaines parties jusqu’à ce que vous les maîtrisiez. Cela semble donc compenser l’inconvénient précédent. Christine affirme que ces exercices pratiques l’ont aidée à parcourir la chanson d’une meilleure façon que celle de Yousician et qu’elle n’a pas souvent eu besoin d’ajuster le mode, à part ralentir le morceau de temps en temps.

4) La théorie musicale et les compétences techniques

Vous apprenez le piano ou bien vous apprenez simplement à jouer la chanson dans l’application ?

Sur Yousician, on vous montre où placer vos doigts en utilisant des couleurs et, comme indiqué plus haut, vous pouvez changer ce mode d’affichage des notes. C’est génial si vous prenez cela comme un jeu ou si vous souhaitez juste mémoriser quelques chansons pour ensuite impressionner vos amis lors de soirées. Christine indique qu’elle a essayé de jouer, de cette manière, certaines partitions de ses propres recueils mais qu’elle ne s’est jamais sentie à l’aise. Elle utilisait l’affichage avec la coloration des notes. Si elle devait reprendre une partie, alors elle devait tout recommencer depuis le début. Et comme la notation n’était pas inscrite sur sa propre partition, c’était difficile pour elle de savoir où placer ses doigts pour les différentes notes.

De plus, même si l’application propose des leçons théoriques et des exercices techniques, ils sont séparés de l’apprentissage des chansons. Cela vous oblige à comprendre tout seul quels éléments vous devez travailler et à quel moment, ce qui est impossible si vous êtes débutant.

Sur Simply Piano, la seule indication pour placer vos doigts, lorsque vous jouez la chanson, ce sont leurs numéros qui s’affichent au-dessus de certaines notes. Il s’agit toujours d’un format de partition en noir et blanc, ce qui est plus réaliste si vous souhaitez ensuite effectuer une transition vers la partition uniquement. Après seulement un mois d’utilisation de l’application, Christine était capable de choisir une partition basique et de l’essayer.

Dans la partie « Cours », la théorie et les exercices techniques coïncident avec les chansons que vous apprenez, ce qui signifie qu’en plus d’apprendre de nouvelles techniques, vous pouvez les appliquer immédiatement. Cependant, si vous souhaitez revenir plus tard sur une compétence spécifique, il est plus difficile de la trouver car elle est expliquée au milieu d’une leçon.

Si vous êtes débutant, je dirais que l’application Simply Piano est meilleure en ce qui concerne la théorie musicale et les compétences techniques. Cependant, si vous êtes plus avancé et que vous souhaitez pratiquer des points spécifiques, vous les trouvez facilement sur Yousician.

5) Les options de chanson

Selon Christine, Yousician constitue, d’emblée, la meilleure application en ce qui concerne les options de chansons. Vous accédez à toutes les chansons à n’importe quel moment. De nouvelles chansons sortent fréquemment. La communauté Yousician peut également télécharger des chansons et vous pouvez puiser dans une énorme base de données. Les chansons créées par la communauté peuvent se révéler plus hasardeuses au niveau de leur qualité ou de leur niveau de difficulté réel, mais elles restent formidables.

Les chansons de Simply Piano sont bien faites dans un but d’apprentissage. Mais Christine ne les utiliserait pas dans une recherche de nouvelles chansons à jouer. Elle n’apprécie pas les chanteurs sur les reprises de chansons par rapport aux chansons originales. Mais, dans ce cas elle baisse le volume du son pour se concentrer sur la leçon en cours afin d’apprendre à maîtriser la technique concernée.

6) Des bonus sympas

Parmi les atouts supplémentaires de Yousician, selon Christine, figurent les excellents challenges. Chaque semaine, deux chansons différentes vous sont proposées. Dans l’exemple de Christine, le défi de la semaine (intitulé « Back to Bach ») propose « Cello Suite » (« Suite pour Violoncelle ») et « Violin Partitia » (« Partita pour violon »). Chacune des deux chansons est proposée avec deux niveaux de difficulté. Si vous voulez essayer la suite pour violoncelle, vous pouvez tester le niveau 3 ou le niveau 9. Pour le violon, vous avez le choix entre les niveaux 4 et 6, pour que tout le monde puisse essayer et participer. Une fois que vous aurez essayé, le petit trophée que vous voyez va s’allumer et vous indiquera votre classement parmi tous les participants ayant testé cette chanson. Vous pouvez également voir un historique des défis et aller essayer un challenge plus ancien également. De nouvelles chansons sortent donc régulièrement, de niveaux différents pour que vous puissiez les tester.

Une autre fonctionnalité que vous ne trouverez que dans l’application Yousician : l’activité et le profil. Vous pouvez voir combien de fois vous vous êtes entraîné et à quelle fréquence, également les notes et accords joués et c’est appréciable.

Même si Simply Piano ne propose pas de défis, son meilleur atout reste la partition. Mais Christine indique que savoir lire une partition était son objectif personnel. Vous pouvez ouvrir n’importe laquelle des partitions de l’application, vous pouvez l’imprimer et ensuite la pratiquer à votre rythme.

Les deux applications disposent d’une communauté, mais Christine n’en a utilisé aucune, estimant qu’elle ne cherche à entrer en compétition avec personne et qu’il s’agit du goût personnel de chacun.

7) Les tarifs

(Christine ayant testé des versions américaines, les prix sont exprimés en dollars américains).

Christine a eu un peu de mal à trouver les prix en ligne et espère donc que ces tarifs sont à jour.

Ce qu’il faut garder à l’esprit, ici, c’est que l’application Yousician enseigne l’apprentissage de plusieurs instruments, alors que Simply Piano se consacre uniquement à la pratique du piano. Les prix dont parle Christine ne concernent que les cours de piano (si vous souhaitez apprendre plusieurs instruments sur Yousician, le prix sera un peu différent).

Yousician propose un tarif de 20 $ / mois ou bien 120 $ / an (ce qui revient, dans ce cas, à 10 $ par mois).

Les prix de Simply Piano sont similaires, même s’ils ne proposent pas de tarif au mois. Mais vous pouvez choisir entre 3 mois à 60 $ (ce qui revient à 20 $ par mois), 6 mois à 90 $ (vous économisez ainsi 10 $ par rapport à la formule de 3 mois) ou bien un an pour 120 $ (donc le même prix annuel que Yousician).

Christine conclut en indiquant que Yousician est la meilleure application pour apprendre le piano si vous êtes un peu expérimenté et que vous cherchez une certaine variété de chansons à jouer. La flexibilité du rythme et la possibilité de vous concentrer sur une seule main à la fois vous permettent de personnaliser vos leçons autour d’une chanson en particulier et de mettre en place un auto-apprentissage, par exemple dans le but d’impressionner vos amis. Cependant, si vous recherchez plutôt des leçons pratiques pour pouvoir ensuite quitter éventuellement une application virtuelle et lire des partitions pour pratiquer le piano, alors Christine vous conseille Simply Piano.

A propos de l'auteur

Patrice

Guitariste amateur orienté guitare acoustique, je suis aussi le créateur du site de vente en ligne d'instruments de musique La Carte Musique. J'ai aussi composé plusieurs musiques de jeux vidéos à la fin des années 90 et au début des années 2000.

2 commentaires

  • Bonjour,

    J’ai testé simply piano et yousician. J’ai privilégié ce dernier. Si l’on veut apprendre à lire les notes, cela fonctionne très bien. Les notes colorées permettent de repérer les positions des doigts. Et il suffit de basculer sur les notes classiques par la suite. Les morceaux dans les leçons ne sont pas appréhendés directement. Il y a d’abord des exercices. Pour apprendre, on peut travailler mains séparées puis mains ensembles, avec la vitesse qui est réglable, voire augmente avec le mode automatique dès que l’on arrive à jouer suffisent bien, par pas de 5 %. Je peux commencer à 25% de la vitesse normale avec les deux mains, ce que j’apprécie. J’ai atteint le niveau 8, en pop et en classique. Et je continue à apprendre. On peut jouer la piece suivante en la cherchant dans la partie chanson. C’est ce que j’ai fait suite à un bug qui ne me permettait pas d’avancer. J’ai débloquer ensuite et tout à repris normalement. Il est donc possible de sauter une pièce en apprenant la pièce à débloquer.
    Bref, je trouve yousisian bien plus pertinent. Mais plus cher en abonnement avec toute les chansons. On peux l’utiliser gratuitement sur une ou deux morceaux, et apprendre sans problème. Avec yousisian, j’ai acquis un piano acoustique : aucun problème de reconnaissance de notes, même les accords. Je regrette juste qu’il n’y ait pas l’utilisation des pédales. Mais que je sache, simply piano ne le fait pas non plus.
    Mon expérience intéressera peut être.

    • Merci pour le partage de votre expérience.
      En effet, je ne crois pas qu’une application traite déjà les pédales. Ce sera surement dans une version future d’un de ces logiciels de musique.

Un commentaire, une question ?