Avis sur le Piano Numérique Casio PX-770

Ce piano numérique de la gamme Privia est sorti en 2017. Certes supplanté par des modèles aujourd’hui plus modernes, il reste un instrument très intéressant car il bénéficie des technologies avancées du fabricant japonais. Voici mon avis sur le petit frêre du PX870, j’ai nommé le Privia PX-770, d’un très bon rapport qualité-prix.

Une technologie qui a fait ses preuves

Casio a doté ce piano numérique d’un mécanisme à marteaux échelonnés, nommé « Tri-Sensor Hammer Action Key II » : les 88 touches de ce clavier complet offrent ainsi une sympathique réponse à la dynamique de frappe grâce à 3 capteurs sous chaque touche. La production de chaque son va dépendre de la façon de frapper la touche, comme sur un piano acoustique. Le PX-770 bénéficie également de la technologie sonore AiR, « Acoustic and Intelligent Resonator » : ainsi, le son rayonne dans toute la pièce de façon multidimensionnelle. Ce modèle de piano-meuble numérique est donc très performant grâce à ce savoir-faire particulier de Casio.

Le « Concert Play »

Cette fonctionnalité restitue des enregistrements d’orchestres, que vous pouvez utiliser en accompagnement de votre jeu. Trois possibilités vous sont proposées :

  • « Listen » : ce mode vous permet de vous familiariser avec les orchestres pré-enregistrés, ainsi qu’avec la partie jouée par le piano.
  • « Lesson » : c’est la fonction consacrée à l’apprentissage de la partie piano ; vous pouvez désactiver la main droite ou la main gauche de l’enregistrement et la jouer vous-même.
  • « Play » : l’orchestre vous accompagne intégralement pendant que vous jouez des deux mains. Effet garanti !

Le fabricant japonais a ensuite repris, sur les modèles suivants, cette fonctionnalité plaisante et très appréciée des pianistes.

De très jolies sonorités

Le PX-770 présente 19 sonorités dont le nom figure au-dessus des touches, pour visualiser plus facilement leur sélection. La sonorité « Grand Piano » (piano à queue) se compose elle-même de plusieurs types de sons :

  • « Concert » : comme son nom l’indique, cette fonction permet une sonorité de piano à queue de concert.
  • « Mellow » : ce son est plus chaleureux et doux (on pourrait en effet le traduire en français par l’adjectif « moelleux »).
  • « Bright » : il s’agit d’une sonorité plus claire et brillante.

Grâce au Casio PX-770, vous pouvez également vous amuser longuement sur des sons « rock », « modern » et « jazz », ainsi que des violons, du clavecin, du vibraphone ou encore le son de grandes orgues.  À vous de tester les différents modes sonores, pour trouver celui qui convient le mieux au morceau que vous avez choisi d’interpréter. Cet instrument est vraiment polyvalent, grâce à toutes ces variations de sons !

Une vidéo pour vous convaincre ?

Vous allez pouvoir vous faire une première idée du design et des sonorités du PX-770 grâce à la vidéo suivante. Elle est, certes, en anglais mais cela ne vous empêche pas d’admirer l’instrument et ses qualités sonores. Vous avez notamment un aperçu intéressant du joli porte-partitions, de l’aspect des touches, du coloris du meuble, de la disposition des différents boutons et, bien sûr, de certaines fonctionnalités intéressantes

D’autres points à noter :

Les + Les –
Le revêtement des touches : pour un piano de cette gamme, on apprécie l’aspect imitation ébène et ivoire sur les touches. Ce revêtement se ressent bien sûr lorsque vous jouez : le toucher du clavier est doux comme sur un piano acoustique à queue. L’ouverture à l’arrière du meuble du piano : il s’agit évidemment d’une question de goût. Un meuble complètement fermé se rapproche plus, visuellement, du look d’un piano acoustique. Mais, pour ce budget intéressant, ce détail reste secondaire.
Le choix de la couleur : le PX-770 vous est en effet proposé dans plusieurs coloris (chacun est mat). Selon vos goûts, vous pouvez choisir un piano-meuble noir, blanc ou de couleur noyer. Le noir reste un classique, le blanc est plus moderne et convient mieux à certains intérieurs. Quant à la couleur noyer, elle rappelle celle du bois, pour les puristes attachés à un style visuel plus traditionnel. Quelle que soit la couleur choisie, le design soigné du PX-770 est très appréciable. La manipulation de certaines fonctionnalités : en effet, la sélection de certaines fonctions n’est pas forcément très aisée, juste au-dessus des touches. Mais cet inconvénient peut être contourné grâce à l’utilisation de l’application « Chordana Play for Piano » sur votre tablette, à connecter sur le piano : vous pourrez alors aisément sélectionner vos menus en les faisant défiler sur votre écran tactile, comme vous avez pu le constater sur la vidéo ci-dessus.
Les 3 pédales intégrées : comme il s’agit d’un piano meuble, Casio a pu aisément doter cet instrument de 3 jolies pédales similaires à celles d’un piano acoustique : une pédale douce, une pédale de sostenuto et une pédale forte. Ce n’est pas le cas sur les pianos numériques nomades pour lesquels ce pédalier est en option, la plupart du temps (l’achat est en supplément, dans ce cas). Ce critère est sans doute à prendre en compte si vous hésitez entre ces deux types d’instruments, pour un même budget.

 

Pour conclure sur ce modèle, je dirais que le PX-770 reste un très bon choix de piano-meuble numérique, surtout pour les débutants et pianistes occasionnels. Il est performant et permet de nombreux styles de jeu. Sa polyphonie maximale de 128 notes garantit une excellente qualité sonore. Sachez que vous disposez également d’un mode « quatre mains », partageant le clavier en deux registres identiques : très pratique à domicile, pour apprendre à jouer avec son professeur assis à ses côtés ! Ce piano numérique est donc un modèle d’un excellent rapport qualité-prix.

CASIO PX-770 BK PRIVIA

CASIO PX-770 BK PRIVIA

Patientez... Nous cherchons le prix de ce produit sur d'autres sites

A propos de l'auteur

Patrice

Guitariste amateur orienté guitare acoustique, je suis aussi le créateur du site de vente en ligne d'instruments de musique La Carte Musique. J'ai aussi composé plusieurs musiques de jeux vidéos à la fin des années 90 et au début des années 2000.

Un commentaire, une question ?