Petit guide des panneaux de mousses acoustiques

Que ce soit pour améliorer la qualité sonore d’une pièce de votre maison ou pour créer un véritable home studio chez soi, il est important de  s’interroger sur les matériaux qui nous permettront de rendre l’acoustique d’une pièce beaucoup plus agréable. Pour cela nous allons nous intéresser aux panneaux acoustiques qui vont permettre d’avoir une bonne insonorisation à moindre coût. Pour cela, quelques précisions sont nécessaires sur le type de panneaux à acheter selon vos besoins et sur la façon d’installer ces panneaux.

Caractéristiques et informations globales concernant les panneaux acoustiques

Lorsque vous allez vous rendre dans un magasin ou sur le net pour vous procurer des mousses acoustiques, vous allez devoir sélectionner votre produit scrupuleusement par rapport à la pièce que vous voulez insonoriser.

Dans un premier temps, sachez qu’il y’a deux types de mousses différentes que l’on appel les absorbeurs de basses (large bande pour l’absorption des basses fréquences) mais aussi les panneaux acoustiques classiques (absorption des médiums et aigus). Ils sont en général fabriqués en polyéther, polyester voir en fibre de verre. L’avantage est que ces deux types de mousses seront complémentaires. Si votre budget est limité vous pouvez très bien vous passer des absorbeurs de basses en répartissant correctement les panneaux acoustiques classiques et en choisissant la mousse la plus épaisse.

  • Concernant l’épaisseur des mousses, vous aurez le choix entre 5cm et 10cm d’épaisseur. Si vous avez un budget réduit, je vous conseille de prendre du 10cm et de répartir la mousse acoustique à des endroits très bien étudiés. Si au contraire, vous avez un peu plus de moyens, je vous conseille de prendre du 5cm pour l’absorption des médiums et aigues et d’ajouter quelques absorbeurs de basses qui se chargeront d’atténuer les basses fréquences avec plus d’efficacité.
  • Lors de l’achat des panneaux, vous trouverez des dimensions différentes qui ne changeront pas l’indice d’insonorisation mais qui pourront s’adapter plus ou moins bien à votre futur home studio. Les tailles disponibles sont 30 et 60cm2 mais aussi en 60x120cm. Je précise qu’il n’est pas utile de recouvrir entièrement la pièce de panneaux acoustiques mais plutôt de couvrir une zone du mur puis laisser le même point du mur d’en face libre de tout panneau. Un seul panneau permet de neutraliser les ondes stationnaires à cet endroit. Vous pouvez également vous procurer des packs avec un nombre déterminé de panneaux qui seront souvent composés de 6/12 ou 24 panneaux.
  • Le dernier point important à valider avant de poursuivre votre achat est l’indice CRB, soit le « Coefficient de Réduction du Bruit » qui permet de mesurer l’efficacité de l’absorption du son. L’indice est situé entre 0 et 1, sachant que plus la valeur est élevée et plus l’absorption sera grande. En effet, chaque produit bénéficiera d’un indice différent, faites donc bien attention de choisir l’indice qui correspondra le mieux à votre projet.

 

Les avantages et l’installation des panneaux acoustiques

  • La première fonction des panneaux de mousse acoustique consiste à réduire le rebondissement du son dans une pièce. Sans cette solution,  Les réflexions sonores peuvent finir dans l’enregistrement ce qui n’est pas du tout l’effet recherché en règle générale, par contre, grâce à l’absorption des mousses acoustiques, il ne reste que le son direct de l’instrument ou voix vers le microphone ce qui permet d’avoir un son beaucoup plus propre, même sans traitement.
  • Il est toujours utile de rappeler que ce procédé d’isolation n’aura pas pour but d’isoler thermiquement ou même de réduire le niveau de son circulant dans et hors de la pièce, mais d’appliquer un traitement acoustique pour agir directement sur le son au sein de votre studio.
  • En ce qui concerne l’installation des mousses, je vous conseille en premier lieu de choisir des modèles qui proposent un système de film autocollant pouvant convenir à n’importe quel type de mur (placo, béton…), ce qui évite de percer vos murs comme avec le système d’accroche des plaques via crochets. Lorsque vous voudrez enlever les plaques de mousse, il sera possible de le faire sans endommager le mur grâce à l’adhésif. De plus, cela facilite les manipulations pour pouvoir bouger les plaques afin de faire des tests acoustiques à différents endroits de votre studio.

Selon les changements à effectuer sur l’acoustique d’une pièce, la surface de mur à couvrir peut varier entre 20 et 80%. N’oubliez pas de procéder à des tests acoustiques entre chaque pose de panneaux afin de vous rendre compte de l’évolution de l’acoustique de la pièce.

Une bonne base est de démarrer la pose des absorbeurs de basses (si vous en utilisez) derrière les moniteurs de studios avant de se lancer dans la pose des panneaux acoustiques normaux. Par la suite, vous pourrez placer vos mousses dans les angles de votre pièce en les pliant et en les répartissant également sur vos murs selon la méthode que j’ai expliquée plus haut.

pièce silencieuse en mousse acoustique

Informations complémentaires :

Sachez qu’il est également possible de fabriquer des panneaux acoustiques soi même, si vous êtes bricoleur et avec les bon matériaux en main, vous pouvez tout à fait bénéficier d’un rendu beaucoup plus intéressant et à moindre coût !

Concernant les motifs qui sont appliqués sur la face des mousses acoustiques, ils n’affectent pas ou très peu les performances d’isolation. Attention cependant, certains motifs peuvent être un nid à poussière et pourrait sur le long terme, affecter les performances de vos panneaux.

A propos de l'auteur

Jean Sébastien

Jean-Sébastien, j'ai 29 ans et je suis professeur de batterie, batteur en groupe mais aussi clinicien.
J’ai débuté avec un professeur particulier durant 8 ans m'enseignant Agostini , puis à la Groove Academy de Paris 11e en cursus professionnel.
Début 2016 je commence à suivre des cours avec Stéphane Chamberland durant plusieurs semaines intensives au Wizdom Drum Shed a Québec.

Un commentaire, une question ?