Tranches De Vie

Milonga : la danse mère du tango

tango-dancing-style

Argentine, Uruguay et Brésil dansent au rythme du Tango.
Sensuel et rythmé, le Tango est doté de formes et de styles de pas très variés. La « Milonga » est l’un des pas les plus connus du Tango.

Zoom sur la danse « mère » du Tango qui rythme encore aujourd’hui cette danse née à la fin du 19ème siècle.

Une musique ancestrale

La Milonga est avant tout une musique ancestrale du Tango, héritière de la musique cubaine (cuba habanera).tango-milonga On lui attribue des origines en Argentine, mais également des influences européennes, des influences de Polka ou encore de Mazurka. C’est à Buenos Aires qu’elle voit véritablement le jour.

Elle est surtout caractérisée par son rythme : en effet, la Milonga se joue en 2 fois 4 mesures. C’est le phrasé type de cette musique, qui implique en fait plusieurs interprétations possibles pour le danseur, nous y reviendrons.

Ce genre de danse a été remis au goût du jour au siècle dernier par un certain Sebastian Piana et une chanteuse Rosita Quiroga.

La Milonga est donc à la fois une danse et un genre musical joyeux et bien rythmé, structuré différemment que le Tango classique qui se danse lui sur deux temps.

De la musique de bal

Le Tango est une forme de rythme bien particulier que l’on connait tous. La Milonga est l’une de ses déclinaisons – ce qu’on appelle « un pas » – aux côtés de la Valse et du Tango traditionnel.

Mais la Milonga désigne aussi le lieu (où l’on peut danser le Tango Milonga) à savoir le bal. Et pour cause, le Tango se danse lors des bals.
Donc, si vous vous rendez à une Milonga, sachez que c’est du Tango que vous danserez sur les pas typiques de la Milonga (et non du Tango traditionnel ou de la Valse).

L’art de l’improvisation

Lorsque l’on danse la Milonga, rien n’est prévu à l’avance, tout comme dans le Tango traditionnel. Les pas s’improvisent en fonction du rythme et de la cadence imposée par la musique.
Les danseurs enchaînent les pas, se laissant guider par l’un des deux partenaires qui dirige les enchaînements. C’est vraiment un type de danse dans lequel on se laisse entrainer par la musique. Il vous suffit simplement de connaître les pas de base pour pouvoir danser la Milonga. C’est donc la cadence et le temps de la musique qui rythmera les pas des danseurs.

Voyons un peu à quoi cela ressemble :

C’est beau, un véritable jeu rythmique qui rend la Milonga si attrayante et si caractéristique.

Jouer des morceaux de Milonga

Au niveau de la mesure on l’a déjà dit c’est du 2/4, et pour ce qui est de la structure, en général c’est du A-B-A. Parfois agrémentée par une intro et un pont selon les morceaux. La Milonga est donc construite sur une mesure à 2 temps.

Le Tresillo cubain est à la base de la plupart des morceaux de Milonga, figure rythmique très connue de la Habanera.

Milonga : la danse mère du tango
Notez cet article