L’intelligence artificielle pour composer de la musique

intelligence-artificelle-enregistrement

L’IA est partout dans nos vies : les machines sont désormais capable d’imiter l’intelligence humaine. Basée sur des technologies très développées, l’intelligence artificielle intervient dans de nombreux domaines tels que la finance, la médecine, le domaine militaire évidemment, la robotique, et récemment, c’est dans la musique que l’IA a fait parlé d’elle.

Une question se pose : comment l’intelligence artificielle peut aujourd’hui permettre de composer de la musique pour les humains ? Dans une discipline si subjective qu’est la musique, où la différence entre un bon et un mauvais titre réside sans doute dans le vécu de chacun d’entre nous, comment les machines peuvent-elles savoir ce qui nous anime musicalement au plus profond de nous ? Si vous en êtes encore à écouter des vieux disques sur une platine disque cet article risque de faire dresser les cheveux sur la tête !

Nous allons essayer d’en savoir plus.

Un album entièrement composé avec l’IA

Début janvier, un collectif multi-artistes (Skygge) a présenté un album intitulé « Hello World », entièrement composé avec l’aide de l’intelligence artificielle. Et c’est un chercheur de chez Spotify – François Pachet – qui à l’origine de ce projet. Ce chercheur est un spécialiste de la musique informatique et il oeuvre dans le « Creator Technology Research Lab » de Spotify depuis quelques temps.

L’album « Hello World » est un mix entre l’IA qui aide à la composition et collaboration avec de vrais musiciens comme par exemple Stromae, qui a accepté de participer à ce projet.

Le résultat ?
Un mélange des couleurs ! La musique a été composée à l’aide de l’IA et non simplement par l’IA. C’est donc un album mi-artificiel, mi-humain qui voit le jour, et le résultat est bluffant.

Comment on compose de la musique avec l’IA ?

Vous ne verrez nulle part un robot assis derrière un piano ou une guitare, entrain de composer de la musique. Même si nous aimons croire que l’intelligence artificielle ressemblerait à une sorte de robot humanoïde, il n’en est rien. Disons que les robots à l’apparence humaine ne sont qu’une forme de l’IA que l’humain a développé.

En réalité, composer de la musique avec l’intelligence artificielle c’est faire appel à des logiciels qui ont répertorié, emmagasiné et codé des milliers de morceaux, d’arrangements, de partitions et de notes.
Ces logiciels analysent toutes ces données pour repérer les grandes tendances dans la composition musicale d’une part, mais également, pour décrypter les méthodes de composition. Ils arrivent alors à mettre en évidence les suites d’accords logiques, les notes les plus appréciées, quel accord ajouter, pour au final proposer une composition qui devrait plaire à coup sûr.
Le logiciel propose des idées supposées être logique par rapport aux données dont il dispose, et ensuite c’est l’humain qui est libre de dire si oui ou non il choisit l’accord, la note ou l’arrangement proposé.

Il suffit donc de proposer des morceaux de base au logiciel (vos sources d’inspiration), pour qu’il puisse ensuite vous aider à en composer d’autres dans la tendance voulue. Pour le moment l’intelligence artificielle dans la musique est plus une aide précieuse pour les musiciens, qu’un compositeur à part entière.

L’IA comme un outil au service de la composition

Au même titre que les pédales du guitariste qui viennent moduler le son, ou les clavier pour les arrangements, l’IA va devenir un outil parmi les autres. Ce sera une aide à la composition pour le musicien et on sait que cela pourrait vraiment changer les choses notamment en matière d’inspiration.

Mais partant du principe que l’IA se base sur des morceaux « références », ne risque t-on pas au final de se retrouver avec des albums qui seront calibrés (encore plus) pour l’auditeur au risque de perde l’originalité de la composition humaine, et de finir même par s’ennuyer en écoutant ce genre de morceaux ? Le logiciel finit par tellement nous connaître qu’il pourrait ne plus nous surprendre ? Affaire à suivre.

L’intelligence artificielle pour composer de la musique
5 (100%) 1 vote[s]