Comment produire un livre audio ?

Vous êtes écrivain, auteur amateur ou simplement scribouillard en herbe qui souhaite voir son manuscrit devenir un livre audio réussi et de qualité ? C’est tout à fait possible, et ce type de format n’est pas exclusivement réservé aux grandes Maisons d’édition ou aux ingénieurs du son. Très populaire, et en nette croissance au sein du secteur littéraire, le livre audio apparaît aujourd’hui comme un essentiel chez bon nombre d’individus. Liberté de mouvement, évasion et détente, ce format hybride réunit à lui seul un certain nombre d’avantages qui plaisent autant aux lecteurs aguerris comme à ceux qui n’adhèrent pas à la lecture traditionnelle. Le livre audio est également un très bon plan pour les auteurs qui souhaitent diversifier leurs offres et voir leurs écrits prendre un nouvel envol. Alors, comment produire son livre audio ? Quelles sont les options qui s’offrent à vous pour transformer votre manuscrit en livre audio ? On vous explique tout !

Créer soi-même son livre audio : réussir à réunir les meilleures conditions

Assez technique, la conception d’un livre audio demande des bases solides et un certain savoir-faire. Mais c’est tout à fait possible de le faire soi-même si l’on est motivé et si toutes les conditions sont réunies pour transformer votre manuscrit « écrit » à « l’oral ». Matériel indispensable, bases universelles et attitudes à adopter, voici un petit guide pour enregistrer son livre audio par soi-même.

Première étape indispensable : bien préparer son contenu

Votre manuscrit est à l’état brut, ou simplement sous forme écrite traditionnelle. Le livre audio quant à lui, requiert des codes précis qu’il faut absolument mettre en œuvre. Pour un livre audio, un simple manuscrit ne suffit pas, et il faut penser à le transformer en une sorte de « script » qui sera ainsi plus facile à lire et à enregistrer. Il faut donc bien penser à supprimer tout ce qui n’aura aucune utilité à l’oral comme les images ou visuels, les hyperliens ou les légendes et notes de pas de page par exemple.

La lecture n’en sera que plus simple et ce premier « coup de neuf » facilitera la narration et la création du livre audio.

audiobook

Headphones and the paper books. Concept of listening to audiobooks.

L’enregistrement : en studio ou à la maison, tout est possible

Une fois votre manuscrit dépouillé de toutes informations inutiles à l’oral, l’étape cruciale de l’enregistrement pointe le bout de son nez. Deux options s’offrent aux auteurs : l’enregistrement en studio, ou directement à la maison. Dans les deux cas, si toutes les conditions sont réunies, le livre audio ne peut être que de qualité.

Enregistrer son livre audio à la maison

Créer son livre audio par soi-même, de A à Z, et depuis chez soi, c’est possible. Il faudra cependant penser à bien vous équiper. Le matériel apparaît ici comme étant indispensable. En effet, le son doit être parfait et l’équipement approprié.

Comment s’équiper ?

Tout d’abord, il vous faudra vous équiper du matériel indispensable pour la narration de votre livre. Pour les auteurs ou férus du web, qui sont déjà à l’aise avec les podcasts, cette étape ne posera aucun souci. Pour les autres, voici le matériel indispensable pour l’enregistrement d’un livre audio :

• Un micro USB de bonne qualité : il en existe de très bons à des prix accessibles en vente sur le web ou dans les boutiques spécialisées ( je vous recommande par exemple le micro blue Yeti )
• Un filtre anti-pop, pour atténuer les bruits de bouche et filtrer les consonnes dites « dures » et éviter les souffles d’air lors de la narration
• Un logiciel d’enregistrement. Actuellement, le plus reconnu pour enregistrer les livres audio se nomme Audacity, et il est totalement gratuit (des tutoriels sont disponibles sur le web).

Ces seuls équipements suffisent amplement pour effectuer le travail d’enregistrement depuis chez vous et pour être certain d’avoir un résultat professionnel.

Conditions d’enregistrement : comment s’y prendre ?

Enregistrer un audio n’est pas naturel pour tout le monde et la première chose à savoir est que l’emplacement et la pièce d’enregistrement doivent être isolés de tous les bruits extérieurs éventuels. Choisissez donc une pièce plutôt petite, isolée et qui n’a pas d’effet de résonance. Évitez les salons et salles à manger avec des fenêtres donnant sur l’extérieur par exemple et préférez une chambre à coucher ou un espace plus cocon. N’hésitez pas à choisir une pièce où vous êtes à l’aise et qui vous plaît : l’enregistrement peut s’avérer assez long et il faut que la narrateur soit, lui aussi, en bonne condition.

Techniques de narration : on prend son temps !

Même si vous êtes à l’aise avec votre voix, certaines conditions sont indispensables pour narrer votre propre histoire. Relire en « off » son script est une bonne solution pour s’assurer que tout est en forme et planifier d’avance plusieurs sessions d’enregistrements à quelques heures ou jours d’intervalle est aussi une bonne solution pour ne pas que la voix paraisse fatiguée au fil de la lecture.

Voici d’autres conseils qui porteront également leurs fruits :

• Lire distinctement et doucement afin d’éviter de buter sur les mots.
• Prendre sa respiration régulièrement sans jamais retenir son souffle
• Ne pas s’approcher trop près du micro pour éviter les bruits indésirables et étouffés
• Préférer lire sur un support numérique comme une liseuse ou une tablette afin d’éviter les bruits de pages qui se tournent

Toutes ces astuces sont très connues par les professionnels, mais elles peuvent être utiles pour les amateurs. Elles permettent d’aboutir à un résultat très professionnel et de qualité.

Question « technique » : que faut-il savoir ?

Pour aller un peu plus loin et exceller dans la production d’un livre audio, quelques règles de bases sont essentielles à connaître. Les librairies en ligne qui mettent en vente les livres audio demandent à ce que celui-ci possède des caractéristiques très particulières.

Par exemple, il faut absolument que votre nom d’auteur ainsi que le nom du narrateur si ce n’est pas vous et que le titre de l’ouvrage apparaissent au début de l’enregistrement, et que la fin de celui-ci comporte également le titre de l’ouvrage et les mentions « lu par », « écrit par » ainsi que les propriétaires du copyright.

Enfin, d’autres critères sont indispensables. Les voici :

• Il faut créer un chapitre exclusif par fichier
• Le fichier doit être en MP3 soit 192 kbps ou plus
• Le niveau de décibel doit être constant
• Les librairies demandent aussi que le fichier audio possède 1 seconde de pause à l’ouverture et 5 à la fin

Ces techniques sont assez particulières et ne sont pas toujours très simples. Si vous êtes perdu dans le cahier des charges, et peu enclin à vous y former, il ne faut donc pas hésiter à déléguer ces tâches à des professionnels en la matière.

Enregistrer son livre audio en studio

Si votre « chez vous » ne réunit pas les conditions satisfaisantes pour produire un livre audio (pas d’isolation ou bruits extérieurs trop présents), il est aussi possible de se tourner vers la location d’un studio professionnel d’enregistrement. Cette solution est bien plus onéreuse, et encore faut-il trouver un studio qui soit assez proche de votre domicile afin de pouvoir vous y déplacer régulièrement. Enfin, même avec un enregistrement en studio, vous devrez par la suite prévoir quelques heures de montage pour aboutir au résultat final.

Il faut tout de même souligner que produire soi-même son livre audio est une démarche qui peut vite s’avérer fatigante, malgré la sensation de tout contrôler. Cependant, il existe aussi d’autres alternatives pour créer votre livre audio tout en supervisant le travail de très près et sans en perdre le contrôle.

Déléguer la tâche à des professionnels : un surcoût vite rentabilisé

Même si bon nombre d’auteurs souhaitent narrer eux-mêmes leur livre, surtout quand il s’agit d’histoires personnelles, certains ne sont pas à l’aise avec leur voix, ou ne sont pas en mesure de tout créer depuis chez eux. Si c’est votre cas, pas de panique. Des professionnels peuvent se charger de la partie de l’enregistrement et du travail de narration.

Comment trouver un professionnel pour enregistrer son livre audio ?

Il est devenu assez simple de trouver un professionnel ou un prestataire qui se chargera de l’enregistrement d’un livre audio de A à Z. Dans d’autres cas, vous pouvez aussi n’embaucher qu’un narrateur et faire le travail de retouche et de montage par vous-même. Tout est possible, c’est à vous, en tant qu’auteur, de décider ce que vous déléguez comme tâche.

Pour l’enregistrement, il suffit de contacter un studio d’enregistrement professionnel qui peut aussi s’occuper de trouver un narrateur. Ces studios se chargent généralement du travail d’enregistrement, du traitement du son, de la mise aux normes, mais aussi de vous envoyer directement le fichier selon le format souhaité.

Une bonne option pour tous ceux qui ne sont pas à l’aise avec l’informatique et tout ce que cela comporte.

Passer par des professionnels : quel coût ?

Déléguer le travail de narration et d’enregistrement a forcément un coût bien plus élevé que de faire le travail seul, depuis chez soi. Cependant, c’est un coût qui peut être vite amorti par la vente des livres audio. En règle générale, il faut compter plus de 1000 € au minimum pour que le travail soit correctement effectué.

C’est en effet une somme élevée, mais c’est une garantie de travail « bien fait » et de résultat à la hauteur. C’est aussi une manière de s’assurer que les ventes seront au rendez-vous : un livre audio enregistré de manière professionnelle se vendra mieux sur les plateformes.

Passer par une Maison d’édition : une autre alternative

En France, il est possible de distribuer son livre soi-même par iTunes, Google Play ou encore Kobo by Fnac. Cependant, pour être visible sur Audible Amazon, leader sur le marché de la vente de livres audio, il vous faudra passer directement par un contrat de distribution et cela nécessite d’être enregistré comme Maison d’édition. Cette démarche est moins simple puisqu’il faut avant tout convaincre une Maison de vous faire confiance.

Pour information, aux États-Unis il est plus simple de distribuer son livre audio par soi-même avec le déploiement d’Amazon ACX, qui n’est malheureusement pas encore disponible en France. Une majorité d’auteurs espère que cette simplification arrive en métropole très bientôt.

En résumé, produire son livre audio et le distribuer requiert un travail considérable, mais reste tout à fait accessible tant que la motivation et l’envie d’en apprendre toujours plus sont réunies. Il ne faut pas perdre de vue que la narration est un jeu et que toutes les émotions doivent transparaître à l’oral. Enfin, la patience est le maître mot : les livres audio sont en nette croissance et deviennent aujourd’hui une forme de lecture à part entière à l’avenir très prometteur. Alors, êtes-vous prêt à vous lancer dans cette aventure ?

A propos de l'auteur

Patrice

Guitariste amateur orienté guitare acoustique, je suis aussi le créateur du site de vente en ligne d'instruments de musique La Carte Musique. J'ai aussi composé plusieurs musiques de jeux vidéos à la fin des années 90 et au début des années 2000.

Un commentaire, une question ?