Acouphènes : existe t’il des remèdes naturels ?

Les acouphènes sont définis par une sensation auditive anormale de bruits dans l’oreille. Des sifflements, des bourdonnements, des battements et même des tintements sans stimulus sonore extérieur. On les ressent parfois en continu ou par intermittence, et ils peuvent toucher une seule oreille comme les deux en même temps. Les acouphènes sont véritablement handicapants pour les personnes qui en souffrent, et ils peuvent avoir des répercussions sur notre vie sociale. Ce qui caractérise la gravité des acouphènes chez certains sujets, c’est qu’ils peuvent générer un état de stress important et provoquer des crises d’anxiété. Des remèdes naturels à base de plantes peuvent parfois aider à diminuer les symptômes voir les enrayer définitivement. Cet article vous propose des recettes à base de plantes pour tenter de résorber vos acouphènes. Mais avant cela, faisons le point sur les causes des acouphènes.

Les différentes causes des acouphènes.

Les acouphènes sont le plus souvent liés à des traumatismes sonores importants ayant entraîné des lésions de l’oreille interne et plus précisément une détérioration des stéréocils. Les stéréocils sont des cils très fins localisés dans l’oreille interne, et ondulant sous l’effet des vibrations afin de transmettre un signal au nerf auditif. En cas d’acouphènes, les stéréocils se mettent à bouger même en l’absence de sons et transmettent ainsi un faux signal permanent au nerf auditif. Les acouphènes peuvent également être déclenchés par une détérioration de l’étrier. L’étrier est l’un des trois osselets de l’oreille permettant de diffuser les vibrations ressenties par le tympan en direction de l’oreille interne.

Les autres causes de formation des acouphènes sont les maladies cardiaques, les otites mal soignées, les contaminations au mercure, les bouchons de cérumen, l’irrégularité de la circulation sanguine au niveau de l’oreille ou du cou, un excès de consommation de sel. Le stress. D’ailleurs de nombreuses personnes s’étant mise à la méditation ont réussi à supprimer leurs acouphènes. Il faut cependant changer d’hygiène de vie (et parfois de carrière, afin de réduire le stress quotidien dû au travail).

Les plantes qui aident à résorber les acouphènes.

Le traitement des acouphènes dépend en partie de leur origine. Dans un premier temps, une consultation ORL est nécessaire pour déterminer la cause des acouphènes. Lorsque celle-ci est identifiée et que l’origine n’est pas grave il est possible de la traiter avec des plantes.

Acouphènes : quelles plantes pour un usage interne ?

En tisane, afin de détoxifier l’organisme vous pouvez consommer des racines de chicorée, des feuilles de kinkéliba, de l’ortie piquante, des racines de pissenlit et des sommités fleuries de saponaire. Pour cela, mélangez 50gr de chaque plante. Ajoutez ensuite 4 cuillères à soupe du mélange pour 1 litre d’eau et faites bouillir de l’eau pendant 3 minutes. Laissez infuser environ 10 minutes. Vous pouvez boire le litre préparé dans la journée et faire une cure sur 1 mois complet.

Toujours en tisane, afin de traiter la micro-circulation, mélangez 50 gr de fragon, de gingko et de petite pervenche. Mettez 1 cuillère à soupe du mélange dans l’eau à bouillir et laissez infuser 10 minutes. Buvez 2 à 3 tasses par jour. Ce remède naturel est idéal en cure de 3 semaines, à renouveler tous les mois pendant 6 mois.

En gélules, prenez de la dolomite et des gélules de plantes griffonia. Prenez-en 2 de chaque tous les matins pendant 3 semaines.

Pour les acouphènes il n’existe pas de traitement à base de plantes efficace en usage externe.

Précautions alimentaires lorsque l’on souffre d’acouphènes.

Si vous souffrez d’acouphènes, supprimez les aliments riches en cholestérol et limitez la consommation de sel à table. En revanche, consommez à volonté de l’ail, de l’huile d’olive afin de conserver une bonne circulation sanguine et une tension normale.

Vous habitez en appartement ? Connaissez vous le  earthing ?

Le earthing c’est la nouvelle mode… en fait pas si nouvelle que ça puisque cette technique est déjà utilisée par les sportifs de haut niveau pour récupérer plus vite. Il s’agit tout simplement de se mettre à la terre. En effet, nos anciens était souvent dehors, en train de toucher des arbres ou le sol. De ce fait ils étaient connectés et leur corps pouvait se décharger de toute l’électricité statique accumulée. Dans notre société moderne, nous sommes en constante charge électrique (clavier d’ordinateur, téléphone portable etc..), et avec des chaussures à semelle en caoutchouc, ou encore pour beaucoup d’entre nous, à l’étage !

No products found.

Impossible donc, de se décharger (ou alors de temps en temps en se prenant une décharge sur sa portière de voiture par exemple). Cette charge électrique, peut parfois provoquer des acouphènes, il faut donc l’éliminer. Pour se faire il existe différents dispositifs, des draps, des taies d’oreilles, des tapis, des bracelets etc… Leur efficacité n’est plus à prouver, ils permettent d’éliminer la charge électrostatique, c’est aussi très intéressant et efficace pour les personnes électro-sensibles.

 

Acouphènes : existe t’il des remèdes naturels ?
4.1 (81.05%) 19 vote[s]