Un planning sans fausse note

« – Allô Tibal ? T’as jeté un œil sur le planning ?
– Impec’ Charlot. Vadim et moi, on s’est même décidé à remplir l’espace « matos » avec check-list de tout ce qu’il ne faut surtout jamais oublier.
– Tu veux dire genre les amplis oubliés la dernière fois ? haha !
– Charlot, tu sais que t’es un mec balaise niveau humour ? N’empêche que j’ai consulté le planning pour les 2 prochains mois : çà commence à devenir chaud avec le nouvel album.
Il va peut-être falloir enrichir notre site web avec quelques rushs de nos enregistrements ?
– Faut qu’on trouve le temps effectivement… »

LAMUZGUEULE

De l’organisation pour tenir le rythme

Il est vrai que pour Camilla, Charlot, Aldo, Gaston et Goldwin, les musiciens du groupe grenoblois Lamuzgueule – et n’oublions pas Tibal et Vadim au son et à l’éclairage – ça a parfois été un rythme de furieux ces deux dernières années. Il a fallu assurer et… apprendre à s’organiser. Sauf que, c’est marrant mais, en général, on ne se lance pas dans la musique par goût de l’organisation.
Du coup le groupe c’est doté d’un logiciel cool, simple et pas cher trouvé sur internet C’est Goldwin qu’avait trouvé le truc, et comme il est malin Goldwin, même si là non plus, ce n’est pas forcément la qualité première qu’on attend d’un saxophoniste – c’est surtout le souffle en général – mais comme il est malin quand même, il avait dit au reste du groupe : « Le rythme. Il va falloir qu’on tienne le rythme, et qu’on soit tous bien synchro. Et pas seulement sur scène. Alors je vais vous montrer un petit joujou qui va nous être tous très utile. » Et voici comment, depuis 2 ans, ce logiciel de planning sert de chef d’orchestre à toute la troupe, en centralisant les agendas ainsi que toutes les infos qu’ils ont absolument besoin de partager et de mémoriser.

Un logiciel de planning pour organiser la tournée

– Tu connais la « bonne nouvelle » Tibal ?
– C’est quoi ?
– Tu trouves le planning chargé ? Et bien ce sera pire dans quelques secondes. Je suis en train de noter deux nouvelles dates de concerts. T’entends ce doux clic ?
– On a déjà une réponse pour Lyon ?
– Ben, regarde ! Normalement, tu devrais voir la mise à jour sur le calendrier de ton smartphone, en direct.
– Je ne vois rien… Si, ça y est ! Lyon !
– Tu vois, ça marche.
– Mais attends c’est quoi ces nouvelles dates ? Une blague ?
– Non mydear. Cette invitation dans un festival en Angleterre isn’t a joke ! On a le choix entre plusieurs dates, si on se dépêche, comme indiqué sur le planning. Bon j’ai noté toutes les dates possibles histoire qu’on précise çà vendredi tous ensemble avant la répet’. Mais comme tu vois, ça coince déjà pour Anaïs sur le dernier jour…

Ah, Anaïs… Anaïs, alias Camilla Colt est une voix dont on tombe vite amoureux, et un charme sans lequel le groupe ne serait pas tout à fait aussi électro swing. Parce que de l’électricité, il y en a quand elle entre sur scène. Et pour ce qui est du côté swing, chacun ayant droit à son petit jardin secret, permettez que votre serviteur garde pour lui ses rêves érotiques, mais… Enfin bref, j’admets que les autres membres du groupe se démènent vaillamment, bourdons autour de leur libellule. La vérité, c’est que je suis fan. Je vous l’avais dit ? Tout çà nous donne, autour d’un Charlot Beretta choriste de talent, des super basses et des rythmes binaires qui vous percutent affectueusement les pavillons, dans un ravissant mélange de cuivre et de guitare, le tout avec une pointe de old fashion qui ne doit rien à personne, sinon à l’intemporalité éclectique de leur musique.

Notez cet article